A tire d'Elle

Elle

dimanche 9 septembre 2007

Sans titre

Note difficile à écrire….

Je n’ai plus les mots qu’il faut pour écrire le fond de mes pensées…
Pensées qui s’entrecroisent, s’entrechoquent, se fracassent…

De l’utilité de ce blog, de l’espère humaine, de l’amitié, des relations humaines, des sentiments d’égoïsme, des notions de partages, de l’individualisme des êtres….

Un amalgame s’entasse dans ma tête…

Est-ce l’éducation que j’ai eu qui fait que ?.... non pourtant non…

Je me suis fait toute seule comme ça…

Est-ce mon coté trop exigeante qui veut que ? non, ça me semble tellement normale…

Je pense d’abord aux autres avant de penser à moi, oui, et finalement c’est moi qui suis la plus conne !... car c'est moi au final qu'on traite d'égoïste....

Je pense aux autres quand je dis ou fait qq chose, en me demandant comment il ou elle va prendre la chose, je pense aux autres quand je ne fait pas qq chose, en me demandant qu’aimerait il que je fasse… Quand je vais chez qq un, j’essaie de m’adapter à la personne qui me reçoit, ça me semble normal, ce n’est pas à elle de s’adapter à moi… Elle a l’habitude de manger à telle heure, même si pour moi, c’est tôt, j’accepte. J’accepte ses us et coutumes et je les respecte… mais ce n’est apparemment pas le cas le la majorité du monde… Pour d’autre c’est, « moi c’est comme ça et pas autrement… j’ai pas envie de faire cela maintenant, je ne le ferais pas… il est trop tôt pour manger, j’ai autre chose à faire maintenant, on mangera plus tard … etc…. » Même pas à penser si ça dérange ou pas d’ailleurs ! C’est même pas fait pour embêter, juste que la pensée de penser que l’autre ne pense pas pareil et a d’autres désirs, n’a même pas effleurer son esprit !…

C’est peut être eux qui ont raison après tout…. Chacun voit midi à sa porte, et tout le monde ne s’en porte pas plus mal finalement… Pourquoi veux je me mettre à la place de l’autre en me demandant ce qui lui ferait plaisir, en me demandant si ce que je vais faire ne va pas le vexer, le gêner ou autre ?

 

De l’individualisme des gens… chacun voit midi à sa porte… chacun voit ses problèmes, avec parfois un sentiment d’abandon, de solitude lorsque les autres ne leur parle pas de leurs problèmes ou sont simplement absents car eux aussi ils ont des choses urgentes à faire, eux aussi ils ont leur propres soucis… Pourquoi ne vient il pas dans l’esprit de ses personnes, que les autres aussi peuvent ressentir les mêmes sentiments d’abandon, de solitude, de rejet ou tout autre sentiment en tout genre… Pourquoi se permettent ils de critiquer, de juger de faire étalage de choses qu’ils font eux même mais dont il ne s’en rende même pas compte, nombriliste qu’ils sont…

 

Et après tout cela… on ose parler de partage…………………… mais j’ai l’impression que je me suis totalement trompé dans la définition du mot qui semble vouloir signifier « à sens unique » !……………………….

 

Note difficile à écrire, car j’ai l’impression de ne plus pouvoir écrire sur ce blog… quelle utilité ? Il n’intéresse personne, les comm. le montrent, les stats le montrent… Même les fidèles lecteurs n’y viennent plus… même les fidèles commentateurs n’y laissent plus traces (forcément ils ne viennent plus non plus ! mais ils veulent qu’on aille chez eux, et qu’on laisse des com. ! un flagrant exemple de ce qui a été dit plus haut….)… Et que au final, il ne me sert pas à grand-chose à moi non plus, puisque le but premier de ce blog n’était pas fait pour étaler ma vie, pour étaler mes joies et mes peines, mais juste pour avoir un partage avec l’autre…………….................................

 

Ben oui, finalement, moi aussi je sais dire les choses sans me demander si je vais en blesser un…. Finalement moi aussi je sais penser à moi sans tenir compte de ce que l’autre va ressentir…. Seulement moi ça ne me fait pas du bien… parce que malheureusement, par habitude, je ne peux en faire abstraction… par habitude j’y pense… et donc, je n’arrive plus écrire sur ce blog où trop de personne me connaissent……

 

Mon cœur saigne aujourd’hui vous vous en serez rendu compte… mais personne n’est là pour le soigner, car tout le monde trop affairé à ses propres problèmes… mais surtout parce que je ne demande rien à personne et ne veut rien de personne, c’est pourquoi aussi je ne peux plus écrire sur ce blog, écrire des banalités de tous les jours pffff, à quoi ça sert ? Écrire quand je vais mal ? Et ainsi faire appel à la pitié des gens, à leur compassion ? Non merci… j’en veux pas….

Levée du mauvais pied ce matin ! et tout le reste s’enchaînent….

Je suis aigrie aujourd’hui… aigrie par la vie… aigrie par les gens… aigrie par l’amitié… (un bien grand mot…. Pour si peu de chose………….) …

 

Tiens y’en a un qui pourrait dire en lisant cela que tout le monde ne prend pour son grade ? bé oui ! ce qui montre que j’en ai pas contre une ou deux personnes en particulier, mais que je parles pour une généralité, je n’incrimine personne en particulier, mais c’est un état de fait généraliste qui se produit autour de moi…..

Juste que aujourd’hui j’ai plus mal que d’habitude, je suis plus à vif, et les mots ont donc besoin de sortir……

 

Nous ne sommes que des brindilles m’a dit un jour qq un…… brindilles qui ne sont jamais que de passage…. Oui…. C’est bien vrai….. nous ne faisons que passer… nous ne sommes rien… et moi encore moins que tout le monde………………………………………………………………………

 

Fini les conseils, fini les épaules tendues pour s’épancher… je ne suis rien pour tout ça….

Cette note ne m’aura certainement pas soulagée, car les mots se perdent dans ma tête… il n’en est sorti qu’une infime partie, les exemples donnés ne sont que des exemples si peu représentatifs de ce que j’aurais voulu dire et mes mots seront certainement mal interprétés alors à quoi bon,=... Mais ce n’est pas un état qui date d’hier, c’est un problème récurent chez moi……………. A moi de le régler.................


Posté par _cacahuete_ à 16:10 - 1 - Cacahuète... - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Je découvre ton blog et je suis séduite par tes mots et par tes maux. J'espère que tu viendras lire mon blog, je te recommande la catégorie "Poèmes sombres" peut-être que cela t'aidera. J'espère que tu vas continuer à écrire. Je t'ai découverte grâce à un jeu que j'ai inventé sur le blog collectif auquel je participe "L'équipe de choc". Je suis heureuse d'avoir inventé ce jeu qui m'a mené à toi. Merci.

    Posté par enriqueta, samedi 27 octobre 2007 à 19:44
  • Tu as écrit un jour chez moi, en gros, que cela faisait bizarre d'avoir l'impression qu'en écrivant l'autre parlait de soi et décrivait exactement notre situation.... Que tu prenais une douche froide en lisant ma note....... et bien c'est exactement mon cas aujourd'hui!... Ce que tu as écrit, je l'ai dans la tête depuis hier et je n'arrive pas à le formuler.... une douche froide exactement (peut-être que ça ferait du bien d'en prendre une "vraie"!), une déception, l'utilité d'écrire, se demander si on ne va pas peiner, faire du mal, penser aux autres avant de penser à soi.... bref je n'arrive pas plus à le développer maintenant, mais toi tu l'as très bien fait....... Mon cerveau a été en ébullition toute la journée... et je n'aurais pas pu écrire une telle note........mais crois-moi tu l'as très bien exprimée!!
    Je ne sais que dire de plus....
    Je t'embrasse!!

    Posté par Souricette, dimanche 9 septembre 2007 à 18:36
  • Et bien je suppose que nous plusieur a penser finalement comme toi. Parceque moi aussi je suis comme toi. Penser aux autres avant soi, je pense simplement que le fait de faire ca, c'est aussi pour notre équilibre. Savoir que les personnes autour de soi sont bien. donner une part de soi.
    C'est fou, quand meme, de lire ta note, c'est ce que je pense mot pour mot, troublant en tous les cas.
    Mais oui, il reste important d'écrire. Les mots sont important, je dirais presque vitaux. Sans doute une grande sensibilité.....

    Posté par avoirlair, dimanche 9 septembre 2007 à 18:54
  • Souricette et Avoirlair

    Je ne sais que dire non plus souricette.... ne dis rien... merci d'etre là... tout simplement....
    bisous à toi

    A Avoirlair
    Ecrire les mots ? je ne sais plus... peut etre plutot réussir à trouver la personne à qui les dire, la personne qui pourrait les entendre... je veux dire, peut etre la personne qui est directement consernée par ces mots, cela serait peut etre plus simple....

    je n'arrive pas à m'exprimer moi ce soir....

    en tout cas, bienvenue à toi ici ^^

    Posté par cacahuete, lundi 10 septembre 2007 à 22:40
  • Tu es une personne rare, rare d'humanité et de délicatesse. Et forcément tu en souffres parce que les autres ne sont majoritairement pas comme ça et ne comprennent pas. Et te font du mal, probablement sans même s'en douter.
    Tiens le coup ma Cacahuète, ton blog est l'un de mes préférés, et même si j'ai depuis quelques temps peu de temps à consacrer à la blogosphère je serai désolée que tu disparaisses...
    Un très gros bisou d'amitié

    Posté par euqinorev, vendredi 14 septembre 2007 à 13:49
  • A equinoreV

    Tes mots me touchent véro...
    Ce sont pour des personnes comme toi, que j'avais eu du mal à quitter la blogosphère il y a 2 ans, ce sont pour des personnes comme toi que j'ai eu envie de revenir, les retrouver, retrouver cette ambiance chaleureuse qu'il y avait dans le temps dans la blogosphère... mais depuis mon retour, je n'ai plus retrouvé la même blogosphère... est ce moi qui est tant changé ? est ce la blogosphère qui a tellement grandi que les personnes s'y noient ?.... peut etre (surement un peu des deux...)...
    Alors je n'sais pas ma douce véro...
    Je suis en plein questionnement...
    Pour ce blog certes, mais aussi et surtout pour ma propre vie, à tous les niveaux...
    Questionnement qui tourne dans ma tête...
    .... Demain est un autre jour !... ^^
    Merci pour tes mots véro...
    à bientot...
    bisous

    Posté par cacahuète, vendredi 14 septembre 2007 à 21:48
  • Je ne peux pas t'aider cacahuète car je souffre du même mal que toi, mais je te comprends.On m'a toujours dit quand tu vas mal occupes toi des autres tu ne penseras plus à toi même, mais ça ça marche pas. On m'a dit aussi aimes-toi et les autres t'aimeront, mais quand on a pas reçu d'amour on peut difficilement en donner et en avoir pour soi.Oui c'est une question d'éducation mais aussi un problème de société où même les sentiments sont monayés et où rien n'est fait gratuitement.Mais il faut lutter car à force de donner de l'amour à ceux qui vous entourent ça finira par se propager un jour.
    Amitié.

    Posté par lesmotive, jeudi 20 septembre 2007 à 09:28
  • A lesmotive

    Merci pour tes mots lesmotive

    Je crois que beaucoup de gens, hélas, souffrent du même mal...

    S'occuper des autres... oui, je l'ai fait un temps... donner de soi, ça fait du bien, car donner c'est recevoir beaucoup en retour... mais au bout d'un moment... ce n'est plus suffisant... car on arrive à aider les autres, mais au fond de nous, on a toujours ce mal qui nous ronge... donc aider les autres, c'est bien, mais ça ne fait pas tout...

    Apprendre à s'aimer... oui... c'est une chose essentiel... tu ne peux aimer les autres, que si tu t'aimes toi meme... c'est parfois un dur travail (plus difficile pour certains que pour d'autres d'ailleurs), mais un travail essentiel... mais cela non plus ne suffit pas.......

    C'est comme tu dis, un problème de société... et je crois que je souffre de plus en plus de vivre dans cette société d'individualistes et de nombrilistes... mais que faire... il faut qu'on s'y adapte si on veut rester la tête hors de l'eau...

    Alors peut etre ce qu'on peut faire, c'est que des personnes comme toi, comme moi... ceux qui souffrent du même mal (en silence) se serrent les coudes pour pouvoir tenir le coup.... et en venant écrire ton petit com. ici, c'est un peu ce que tu as fait lesmotive... Sans le vouloir, en pensant que tu ne peux pas le faire, tu m'as quand meme aider beaucoup et pour cela, je t'en remercie grandement.........

    Mes amitiés à toi
    et à bientot

    Posté par cacahuète, jeudi 20 septembre 2007 à 11:29

Poster un commentaire